Bienvenue sur le site de votre Union Régionale

Témoignage : Associé, expert-comptable et commissaire aux comptes chez ORCOM - Quentin Jarriaux

29 02 2024

Associé, expert-comptable et commissaire aux comptes chez ORCOM - Quentin Jarriaux


Expert-comptable passionné et à l’écoute de ses clients, Quentin Jarriaux s’est intéressé aux sociétés coopératives un peu par hasard. Au cours de son stage d’expertise comptable, son cabinet lui a confié le suivi d’une société récemment transformée en Scop, un univers qui l’a rapidement séduit du fait de ses spécificités.


« Peu étudié lors de sa formation, le milieu coopératif s’est présenté à Quentin Jarriaux comme un nouveau domaine à explorer. Méconnues du grand public, les sociétés coopératives sont des sociétés commerciales possédant de nombreuses spécificités du fait de leur statut (ex : gouvernance partagée, partage de la valeur, etc). Quentin Jarriaux s’est rapidement aperçu qu’il y avait des synergies à créer avec l’Union régionale des Scop et des Scic de Bourgogne Franche-Comté pour accompagner ses clients Scop actuels ou futurs. Pour rappel, les unions régionales (UR) proposent un service clé en main aux sociétés coopératives : informations, accompagnement à la création, transmission et transformation sous statut coopératif, suivi et services aux coopératives adhérentes et promotion des valeurs coopératives. Les unions régionales connaissent donc les dispositifs spécifiques, qu’ils soient juridiques, économiques ou financiers, des sociétés coopératives. Ainsi, pour Quentin Jarriaux qui gère en particulier la partie comptable, la gestion des paies et le droit social, « il est important de travailler en partenariat avec l’union régionale dont les conseils sont avisés. Nous échangeons au quotidien sur les différentes problématiques rencontrées ». Ce dialogue réciproque permet, par exemple, des interventions de l’UR au sein du cabinet pour former
les collaborateurs sur les enjeux des sociétés coopératives ; garant de la qualité des données financières, l’expert-comptable quant à lui permet à l’UR de s’assurer de la cohérence des éléments du dossier.


« Le modèle Scop connaît un développement important depuis plusieurs années, les objectifs fixés de 100 000 emplois et de 10 milliards d’euros de CA à horizon 2026 pour les sociétés coopératives montrent l’ambition du Mouvement ». L’accompagnement de l’expert-comptable est essentiel, et se doit d’être spécifique : il est nécessaire de comprendre le Mouvement et les enjeux des sociétés coopératives pour pouvoir conseiller certaines entreprises à choisir ce statut. Pour Quentin Jarriaux, que ce soit pour la création comme pour la transformation, le passage en Scop se fait selon le ressenti et les envies des porteurs de projets. « Dès qu’un projet se rapproche des valeurs de l’économie sociale et solidaire, j’invite les (futurs) porteurs à réfléchir à ce modèle. Je me souviens d’un échange avec les créateurs d’une librairie qui me parlaient de gouvernance démocratique… Sans le connaître, le statut Scop était parfait pour eux ». La Scop gagnerait donc à être mieux connue du grand public. Pour y parvenir, il est important de faire de la pédagogie sur les leviers du statut Scop. « Il est souvent reproché à ce modèle l’aspect non-rémunérateur. En effet, en vendant ses parts, l’associé ne fera pas de plus-values. Pour autant, le statut Scop, au-delà de ses caractéristiques démocratiques et participatives, possède de nombreux avantages : comme l’exonération de taxes avec l’incitation à l’investissement et à la redistribution aux parties prenantes internes, ce qui peut le rendre plus attractif sur le long terme ». Homme de terrain, Quentin Jarriaux se rend aux assemblées générales des sociétés coopératives qu’il trouve très instructives. Être au coeur des échanges lui permet de mieux comprendre comment l’entreprise souhaite évoluer dans les prochains mois et d’appréhender les relations au sein de l’entreprise. Ces informations, très utiles, permettent à l’expert-comptable d’ajuster sa communication avec les membres de l’entreprise.»

Coraline Saint Germain
PAROLE D’EXPERT


« Un conseil pour les experts-comptables intéressés par le milieu coopératif : renseignez-vous et n’hésitez pas à vous rapprocher des unions régionales qui connaissent les dispositifs spécifiques aux Scop. »

Les dernières actualités

Zoom sur la Scop Imprimerie SCHENCK

Située à Tournus en Saône-et-Loire, l’imprimerie SCHENCK était une entreprise familiale qui existait depuis 1875. En février 2011, l’ancien dirigeant transmet son entreprise à Delphine et Hervé, salariés depuis 20 et 30 ans et devient une société...
Lire plus...

2023 : L'année du réalisme

Des taux d’intérêts à 4 %, une inflation à 4,9 %, une conjoncture économique incertaine avec une croissance de 0,9 %... L’année 2023 a montré à nos coopératives les vrais contours d’un environnement dans lequel elles vont devoir évoluer et continuer...
Lire plus...

Le nouveau carnet d'ambassadeur est sorti !

La Confédération générale des Scop et des Scic est heureuse vous présenter le nouveau carnet d'ambassadeur ! C'est un outil clé pour exprimer et partager nos valeurs coopératives. Ce carnet, conçu pour mettre en lumière notre engagement, est un...
Lire plus...
prev
next